X

Chômage

— L’individu

En 100 ans l’immense majorité est passée d’une population fruste et inculte au pouvoir d’achat pratiquement nul,  à une population qui vote, dont l’espérance de vie a doublé, Dont les capacités cognitives de chacun ont explosé faisant que, désormais, c’est dans le peuple lui-même que se trouve la richesse pour l’avenir.

 

— Gaspillage

Depuis des décennies le monde politique lutte contre le chômage, dilapidant des sommes incommensurables dans des « investissements d’avenir », des « politiques de relance », des « accompagnement au retour à l’emploi »… mais le chômage et la paupérisation gagnent avec la baisse constante de la qualité de l’emploi et le désespoir du désœuvrement qui grandit au sein de la société en corollaire.

 

— Dette

Ainsi, nous voilà avec une inégalité insupportable, le fossé riches-pauvres s’est creusé ainsi qu’une dette gigantesque, dans un seul but : combattre le chômage qui, ne peut que se développer encore avec l’automation de la quatrième révolution industrielle dans laquelle nous entrons alors même que nous ne nous sommes pas encore adaptés à la troisième qui se termine et que la cinquième s’avance déjà sur le chemin. Et ce alors que depuis l’aube des temps la société n’a eu de cesse de tenter de se débarrasser de la contrainte du travail humain, incontournable en l’absence de technologies susceptibles de permettre d’y pallier.

 

— Opportunité

Pour la première fois dans l’histoire l’opportunité est offerte à l’humanité d’envisager autre chose. Ce progrès, loin de faire notre malheur, fera notre bonheur si nous l’apprivoisons au lieu de le rejeter. Il brisera nombre de chaines aliénant notre condition.

< FranceAgriculture >

Newsletter

Les dernières actualités du parti, directement dans votre boite !

Nous ne partagerons jamais vos informations.

Adhésion en maintenance

Nous sommes en train de finaliser certains paramètres, n'hésitez pas à nous suivre sur les réseaux sociaux ou vous abonner à la newsletter pour vous tenir informé !

Facebook

On y arrive !
L'adhésion est en développement.
Si nos idées vous intéressent, suivez-nous sur Facebook, et faites partie de la transition.

Facebook